L'INFINIT I LA LLUNA...

L'instant més callat de la nit es produeix quan el brogit lentament acumulat es transforma en zero. La lluna dibuixa exactament el número més ínfim i obstinadament solitari... el no res i el tot, l'infinit perfecte...

dijous, 23 de setembre de 2010

batec

.

Bernard Giraudeau
Les hommes à terre

3 comentaris:

novesflors ha dit...

Això és l'amor de pensament.

el paseante ha dit...

Sempre poses unes fotografies fantàstiques en aquest blog.

Dosf ha dit...

Je ne sais ce que j'avais pu rêver cette nuit.
A mon réveil tous mes désirs avaient soif.
Il semblait que'en dormant, ils eussent traversé des déserts.
Entre le désir et l'ennui
Notre inquiétude balance.
Désirs! Est-ce que vous ne vous lasserez pas?
Oh! oh! oh! cette petite volupté qui passe! - et qui sera bientôt passée!-
Hélas! Hélas! je sais comment prolonger ma souffrance; mais mon plaisir je ne sais comment l'apprivoiser.
A. Gide, Les nourritures terrestres.